Fatigue après déjeuner

Comment lutter contre la somnolence post-prandiale ?

De nombreuses personnes souffrent de somnolence post-prandiale, également appelée « coup de barre de l’après-midi ». Vous pouvez commencer à vous sentir épuisé après un repas, surtout si vous mangez un plat assez copieux. Mais il est plus probable que votre corps vous indique la quantité de sommeil dont il a besoin pendant la journée. Lorsque nous ne dormons pas assez pendant la nuit, notre corps a besoin d’un repos supplémentaire sous la forme d’une sieste l’après-midi. Cela peut s’expliquer par le fait que nos rythmes circadiens sont désynchronisés par rapport à la société actuelle, où l’on n’a pas toujours le temps de dormir suffisamment la nuit (en raison du travail et des obligations familiales). Voici dans cet article, quelques idées pour lutter contre la somnolence ressentie après avoir déjeuné.

La somnolence post-prandiale c’est quoi et pourquoi l’éprouve-t-on ?

La somnolence postprandiale est la tendance à se sentir fatigué après avoir mangé un repas. Il s’agit d’une réaction naturelle qui nous aide à conserver notre énergie. La sensation d’épuisement atteint généralement son maximum environ deux heures après le repas et s’estompe dans les quatre heures qui suivent. L’envie de dormir à ce moment-là, est un phénomène normal.

Quelles sont les sensations ?

La sensation de somnolence survient lorsque notre organisme passe en mode de combustion des graisses et utilise le glucose comme principale source d’énergie au lieu des glucides. À ce moment-là, l’organisme commence à produire de l’insuline qui transforme les sucres en glycogène pour le stocker dans les muscles et les cellules du foie.

somnolence post-prandiale

Pendant ce temps, une autre hormone, la sérotonine, stimule l’appétit en nous faisant sentir somnolents et ralentit les mouvements intestinaux, ce qui fait que nous n’allons à la selle que quatre heures environ après avoir terminé notre repas. Certaines personnes ont donc absolument besoin de faire une sieste ! La sérotonine augmente également le sommeil paradoxal (mouvements oculaires rapides) et améliore la mémoire et les fonctions cognitives par la régulation des neurotransmetteurs.

Quels en sont les causes ?

Les causes potentielles de la fatigue post-prandiale sont nombreuses. L’une d’entre elles est que le repas était trop copieux ou trop lourd et que l’organisme doit donc travailler dur pour le digérer. Une autre possibilité est que la personne ait consommé de la caféine ou de l’alcool avant de manger, ce qui peut interférer avec le cycle naturel de sommeil du corps. Enfin, il est également possible que la personne soit simplement endormie après une longue journée.

Comment combattre ce fameux coup de barre et rester productif tout le reste de la journée ?

Cela peut être difficile, mais il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour vous faciliter la tâche. Tout d’abord, essayez de boire beaucoup d’eau. La déshydratation est souvent un facteur important de la somnolence, et une bonne hydratation peut donc vous aider. Deuxièmement, faites une pause toutes les heures environ pour vous lever et bouger. Quelques minutes d’étirement ou de marche suffisent pour vous rafraîchir et vous rendre moins épuisé. Enfin, si tout le reste échoue, essayez de faire une petite sieste. Une sieste de 20 minutes peut faire des merveilles pour vous revigorer et vous aider à vous remettre sur les rails.

Existe-t-il des aliments ou des boissons qui permettent de réduire cette fatigue soudaine ?

Il existe quelques aliments et boissons qui peuvent aider à réduire la somnolence post-déjeuner. L’un d’entre eux est la pastèque, qui contient un acide aminé spécial appelé arginine. L’arginine stimule la libération d’un autre acide aminé, l’azote monoxyde de carbone qui aide à réguler le flux sanguin. Cela facilite la digestion, ce qui peut réduire la sensation de fatigue.

Autres aliments et boissons pour lutter contre la post-somnolence du midi sont :

  • Le thé vert
  • Le jus de canneberge
  • Les bananes
  • Amandes
  • Chocolat noir
  • Farine d’avoine
  • Noix

Ces aliments contiennent des niveaux élevés de magnésium, de potassium ou de vitamine B6 . Ces nutriments aident le corps à métaboliser les glucides et les graisses en énergie, ce qui réduit l’envie de dormir. Faites le plein de ces aliments nutritifs et énergisants pour combattre la somnolence postprandiale.

Fatigue après déjeuner

La méditation ou le yoga peuvent-ils aider à réduire la sensation de léthargie après le repas ?

La méditation et le yoga sont deux excellents moyens de réduire le stress, ce qui peut aider à lutter contre la somnolence post-déjeuner. Les deux activités se concentrent sur la respiration, la concentration et le ralentissement tout en restant productif. Ceci peut non seulement réduire votre fatigue, mais aussi vous donner un regain d’énergie et de concentration. Alors essayez de suivre un cours de yoga ou de méditation et sentez-vous rechargés !

Travailler sur quelque chose d’autre peut-il vous aider à vous distraire de la somnolence

Parfois, faire quelque chose de complètement différent peut vous réveiller. Après tout, la meilleure façon de lutter contre la fatigue est parfois de changer complètement d’activité. Cela ne veut pas dire faire une sieste ou regarder la télévision, mais essayer de travailler sur autre chose pendant un petit moment (comme écrire cet article !). Cela vous permettra non seulement de vous rafraîchir l’esprit et d’améliorer votre humeur, mais aussi d’avoir de nouvelles idées qui rendront le reste de la journée plus productif !

Plusieurs solutions sont possibles pour rester concentré après avoir mangé

La baisse de régime de l’après-déjeuner est un fléau pour la productivité. Nous l’avons tous vécu, et beaucoup d’entre nous n’ont aucune idée de la façon de combattre cette fatigue qui s’installe après le déjeuner. Heureusement, il existe plusieurs moyens de rester concentré tout au long de la journée sans avoir recours au café ou à des mesures extrêmes comme la sieste pendant votre journée de travail. Comme nous l’avons abordé dans cet article, vous pouvez commencer par rester hydraté ! La déshydratation entraîne la léthargie, alors buvez beaucoup d’eau avant d’aller prendre votre repas de midi, si possible. Ensuite, allez dehors ! Prenez le temps, à la fin de votre pause. Et pour finir, pensez à vous lever et à vous déplacer de temps à autre. Levez-vous à votre bureau, faites des étirements ou prenez l’initiative de vous éloigner de votre bureau pour faire une promenade pendant la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.