Peau séborrhéique grasse

Peau grasse séborrhéique : comment réduire la production de sébum et quels traitements utiliser ?

Si elle n’est pas traitée, la peau séborrhéique grasse peut entraîner des poussées d’acné et une accumulation de cellules mortes, ce qui donne un aspect jaunâtre avec des pores dilatés. C’est pourquoi il est impératif de trouver un moyen de traiter la peau séborrhéique grasse.

Agissez sans tarder pour réduire la production de sébum et obtenir un teint frais et sain, que vous avez toujours désirée.

 Quand le sébum devient un problème pour la peau

En règle générale, notre peau est recouverte d’une couche hydrolipidique composée d’un mélange d’eau et de graisse, appelé sébum. Sa fonction est de nous protéger des éventuelles agressions extérieures, en assurant une bonne fermeté et une bonne élasticité.

Il est important que le rapport entre ses composants reste dans certaines limites. Si le pourcentage d’acides gras insaturés change en faveur des acides gras saturés ou si la quantité de cholestérol libre diminue en faveur du cholestérol estérifié, le sébum perd sa fonction naturelle auto-stérilisante et hydrophile.

Si l’équilibre entre les graisses et l’eau est rompu dans une peau séborrhéique grasse, les conséquences sont les suivantes :

  • Perte d’affinité entre les lipides et l’eau, d’où un épaississement de la peau à titre d’effet protecteur
  • Augmentation des micro-organismes qui peuplent la flore bactérienne cutanée
  • Manifestation externe des acides gras de la peau sous forme de peau brillante.

Cependant, il est bon de rappeler que le sébum, s’il est produit en quantité suffisante, permet un bon nettoyage des pores, en éliminant l’accumulation de cellules mortes qui ont tendance à se déposer à l’intérieur des follicules pileux.

Peau grasse

La production de sébum varie selon la région du corps, et comme le visage est une zone très délicate, la concentration de glandes est automatiquement plus élevée.

Jusqu’à une certaine fourchette la quantité de sébum est considérée comme normale, au-delà d’un certain seuil on passe à un état pathologique exprimé par l’adjectif « séborrhéique » qui indique, précisément, un dysfonctionnement des glandes sébacées dans la régulation et la production du sébum.

Comment reconnaître une peau séborrhéique grasse ?

Combien de fois vous êtes-vous demandé « quel type de peau ai-je ? » en choisissant une crème ou un nettoyant spécifique, sans trouver de réponse ?

La peau séborrhéique grasse est excessivement brillante, épaisse au toucher et de couleur terne, presque grise, le rose de la circulation et le brun de la mélanine faisant défaut.

Faites ce petit test : si votre peau reflète les points suivants, alors vous vous dirigez vers un type de peau séborrhéique et grasse :

  • Votre visage est brillant et a généralement l’air gras tout au long de la journée.
  • Le maquillage ne tient pas et semble « glisser ».
  • Les zones grasses du visage présentent des points noirs, des boutons ou des formes spécifiques d’acné.
  • Les pores sont visiblement élargis, surtout sur le nez, le menton et le front.

Maintenant que vous avez une explication partielle de l’état de votre peau, concentrez-vous sur la zone T.

La zone T est la région du visage constituée du front et du nez et tend naturellement à avoir des glandes sébacées plus actives qui peuvent produire un excès de sébum.  Si votre zone T est grasse mais que le reste de votre visage est normal ou sec, vous pouvez être sûr que vous avez un type de peau mixte. En fait, la peau est principalement une combinaison des différents types que nous connaissons, à savoir grasse, mixte et sèche, et selon la prévalence de l’un des trois, on identifie un type de peau plutôt qu’un autre.

Comment réduire la production de sébum

Les traitements cosmétiques et les crèmes ont les propriétés nécessaires pour traiter la peau séborrhéique grasse, mais ils ne peuvent pas faire de miracles à eux seuls.

En combinant les traitements dermatologiques avec deux habitudes correctes à introduire dans votre routine quotidienne, vous pouvez obtenir des résultats surprenants en termes de réduction du sébum et d’uniformité de la peau.

Régime alimentaire

L’alimentation est l’une des stratégies les plus efficaces pour améliorer la peau séborrhéique grasse. N’oubliez pas de ne pas surcharger votre système digestif avec des aliments trop transformés qui mettent à rude épreuve vos fonctions gastriques et hépatiques.

Commencez par éliminer le café et les boissons gazeuses, en les remplaçant par des tisanes et des extraits riches en vitamines. Réduisez votre consommation d’aliments gras et à fort taux de glycémie, comme la charcuterie et le fromage.

De temps en temps, essayez de réduire la consommation de lait de vache, en préférant le lait végétal. Enfin, limitez votre consommation de viande rouge, riche en graisses saturées, notamment la viande transformée, et passez aux légumes secs pour un bon apport hebdomadaire en fer.

Peau séborrhéique grasse

Protection solaire

Lorsque l’on s’expose au soleil, il est nécessaire de protéger sa peau, surtout dans le cas d’une peau séborrhéique grasse, qui nécessite des produits spécifiques.

Le risque d’utiliser des crèmes génériques est qu’elles obstruent les pores, ce qui entraîne une augmentation de la température sous-cutanée, une vasodilatation accrue qui induit une plus grande production de sébum.

Agir immédiatement avec une crème pour le visage avec une protection active Spf50, comme par exemple Ultrasun protection,  transparent à absorption rapide, non gras et non collant. La présence de filtres solaires UVA et UVB à large spectre, associée à un hexapeptide de nouvelle génération développé dans les laboratoires Suisse, font de cette crème une protection efficace contre les dommages causés par le soleil et le vieillissement cutané, même pour les peaux séborrhéiques les plus fragiles et sensibles.

Sa texture fluide et légère s’adapte aux peaux qui produisent un excès de sébum, masquant l’effet de brillance et hydratant en profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.