Quelle médecine alternative choisir ?

Quelle médecine alternative choisir ?

La médecine alternative et complémentaire fait référence à l’éventail de thérapies qui s’étendent au-delà des traitements médicaux occidentaux conventionnels. Le terme complémentaire est en conjonction avec les soins classiques. tandis que le terme alternative se rapporte aux méthodes de traitement moins conventionnelles.

Les personnes qui recherchent une solution pour une gamme de problèmes de santé peuvent trouver certaines approches de traitement complémentaires ou alternatives utiles lorsque ces traitements sont entrepris avec les connaissances et le soutien d’un docteur.

L’histoire de la médecine alternative et/ou douce?

La branche des soins médicaux appelée communément médecine douce est pratiquée dans certaines parties du monde. Comme la Chine et l’Inde et parmi les nombreuses tribus des peuples indigènes américains, depuis des centaines d’années. Ces techniques traditionnelles ne sont pas nécessairement considérées comme « complémentaires » ou « alternatives ».

Avant le 19ème siècle, la médecine était considérée comme un domaine complémentaire et de nombreuses techniques désormais considérées comme complémentaires ou alternatives étaient courantes à cette époque. Les hôpitaux formels étaient rares et la plupart des médecins pratiquaient la médecine à temps partiel tout en remplissant d’autres rôles professionnels. Au début du 19esiècle, la médecine conventionnelle a commencé à prendre forme. Puis au cours des décennies suivantes, le domaine médical s’est rapidement développé.

Néanmoins, la médecine conventionnelle avait ses détracteurs, qui la qualifiaient souvent de coûteuse, risquée et imprécise. Certains de ces critiques se consacraient à la préservation des remèdes à :

  • base de plantes,
  • la nutrition,
  • l’exercice,
  • l’auto-guérison
  • etc…

Aujourd’hui encore, les thérapies parallèles continuent de gagner en popularité. Des enquêtes montrent que près de 69 % de personnes outre-Atlantique utilisent au moins une forme de traitement alternative au cours d’une année donnée.

La « médecine intégrative », un terme récemment adopté par un certain nombre d’organisations gouvernementales et éducatives, vise à mettre l’accent sur l’utilisation d’approches thérapeutiques pour atteindre un bien-être et une santé optimale du corps et de l’esprit. Plutôt que de suggérer l’utilisation d’approches alternatives dans la place des traitements médicaux conventionnels.

Médecine alternative

Quels sont les différents types de médecine alternative ?

Beaucoup de domaines éclectiques englobent la pratique de la médecine alternative. De plus, les médecines complémentaires ou alternatives peuvent chevaucher la médecine conventionnelle. Prenons l’exemple de l’acupuncture qui est souvent employée en médecine traditionnelle.

Médecine alternative traditionnelle :

Ce domaine comprend les formes de thérapie les plus courantes et les plus acceptées dans le monde occidentale. La médecine douce inclus en autre :

  • Acupuncture
  • Ayurvéda
  • Homéopathie
  • Naturopathie
  • Médecine chinoise ou orientale

La guérison par le toucher

Depuis les débuts de la médecine, le toucher est pratiqué comme soins médicinales. Elle est basée sur l’idée qu’une maladie ou une blessure dans une zone peut affecter toutes les parties du corps. Ainsi, si, avec une manipulation manuelle, les autres parties peuvent être ramenées à une santé optimale. Alors, votre corps peut se concentrer pleinement sur la guérison. Voici des exemples de thérapies corporelles :

  • Médecine chiropratique et ostéopathique
  • Massage
  • Thérapies par le mouvement du corps
  • Taï chi
  • Yoga

Régime alimentaire et herbes :

Au fil des siècles, l’homme est passé d’une simple alimentation composée de viandes, de fruits, de légumes et de céréales. A une alimentation souvent composée riches en graisses, en huiles et en glucides complexes. Les excès et les carences nutritionnels sont devenus des problèmes dans la société d’aujourd’hui. Conduisant tous deux à certaines maladies chroniques. La diététique, propose divers approches afin d’équilibrer le bien-être nutritionnel. Voici quelques exemples :

  • Compléments alimentaires
  • Phytothérapie
  • Alimentation/régime
Mode zen

Énergie externe :

Certaines personnes croient que les énergies externes provenant d’objets ou d’autres sources affectent directement la santé d’une personne. C’est le cas par exemple de :

  • Thérapie électromagnétique
  • Reiki
  • Qi Gong

Écouter :

Même la médecine conventionnelle reconnaît le pouvoir de la connexion entre l’esprit et le corps. Certaines études démontrent que les malades guérissent plus facilement ont ayant une meilleure santé émotionnelle et mentale. Voici divers thérapies d’esprit :

  • Méditation
  • Hypnose

Découvrez le site espacebienetresante.fr pour en savoir plus sur la médecine douce et traditionnelle.

Comment intégrer la médecine alternative comme thérapie ?

Enormément de patients adoptent une approche holistique pour se soigner ou tout simplement pour le bien-être de soi. Dans ce cadre, ils intègrent des techniques en dehors des domaines de la santé médicale et mentale. Ces approches sont soient basées sur le mouvement, biologiques voir énergétiques. Comprennent des traitements tels que

  • l’acupuncture,
  • la massothérapie,
  • le yoga,
  • le Reiki,
  • biofeedback ,
  • les thérapies nutritionnelles
  • et la méditation .

Certaines médecines douces possèdent des effets positifs prouvés sur la santé. Tandis que d’autres approches holistiques n’ont pas encore assez de preuves scientifiques. Ce qui peut avoir une effet contraire au but recherché. Il est donc recommandé que les thérapeutes encouragent les personnes en traitement à parler de toute utilisation médecine douce. Sans offrir de critique ou de jugement, afin d’obtenir une image claire de l’évolution du traitement.

Cela peut à la fois aider à renforcer la relation thérapeutique en permettant à la personne en traitement de ressentir un plus grand sentiment de confiance et d’ouvrir une conversation sur les risques et les avantages potentiels de toute approche complémentaire ou alternative.

Lorsque tous les membres de l’équipe de soins de santé d’un individu connaissent toutes les approches utilisées. Ils peuvent être en mesure d’aider les patients à éviter les interactions médicamenteuses ou thérapeutiques potentiellement nocives. Les thérapeutes ne prescrivent généralement pas de thérapies par voie orale. Telles que la supplémentation à base de plantes ou de vitamines, mais certaines personnes en traitement peuvent choisir de les utiliser pour aider à résoudre les problèmes d’ humeur ou d’autres préoccupations.

Discuter de l’utilisation de ces suppléments est considéré par les professionnels de la santé comme aussi important que divulguer l’utilisation de médicaments prescrits et d’autres substances psychotropes. Une discussion réfléchie et collaborative sur les thérapies alternatives peut potentiellement enrichir l’expérience thérapeutique de ceux qui voient ces approches comme des outils supplémentaires pour la guérison émotionnelle et physique.

Ca peut vous intéresser : Quelles plantes permettent d’améliorer le sommeil ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.