avez vous les bonnes chaussures de sport

Comment savoir que vous portez les mauvaises chaussures de courses?

Face aux possibilités infinies dans les magasins d’articles de sport. Il existe quelques méthodes standard que les gens utilisent pour choisir une chaussure de course. Certains optent pour la plus belle. D’autres recherchent les racks de dédouanement au meilleur prix possible. Certains essaient méticuleusement style après style jusqu’à ce qu’ils trouvent la chaussure parfaite, au prix parfait, avec la coupe parfaite. Mais comment savoir si la chaussure que vous venez d’acheter est la bonne pour votre pied ?

1. Vous portez vos chaussures de course depuis plus de 6 mois

Si vous voulez que votre voiture fonctionne bien sur des centaines de milliers de kilomètres. Alors, vous changez l’huile fréquemment et faites un entretien régulier. 

Donc, si vous voulez éviter les blessures et garder vos articulations en bonne santé. Vous devez changer régulièrement vos chaussures de running.  Même si vous les adorez, rien ne vous empêche de racheter le même modèle.

Chaussures de runing

La plupart des gens continuent de porter leurs chaussures de trail ou de marche beaucoup trop longtemps après avoir perdu leur capacité à soutenir leur pied. Si cela fait plus de 6 mois ou si vous avez parcouru plus de 500 km avec votre paire actuelle. Il est peut-être temps d’en acheter une nouvelle. Vos pieds vous remercieront.

2. Vos pieds vous font mal pendant ou après votre course

Vos pieds sont la base de votre foulée, c’est vos moteurs. Ainsi, suivant la façon ou ils frappent la route déterminera en fin de compte si vos pieds se sentent bien après une longue course. Ou si vous essayez d’enfoncer des clous dans votre voûte plantaire et votre talon. 

La seule façon de positionner correctement votre pied pendant votre course ou entrainement ce fait uniquement grâce aux chaussures de course que vous portez.

3. Vous avez les orteils et les ongles meurtris

Idéalement, votre pied reposera solidement dans votre chaussure à chaque foulée. Cependant, contrairement à votre paire de chaussures casual préférée. Vos orteils ne doivent pas toucher le bout de votre chaussure lorsque vous courez, même en descente. 

Si vous avez tendance à perdre vos ongles lorsque vous courez. Vous aurez peut-être besoin d’une demi taille plus grande que celle que vous portez actuellement. Ne l’oubliez pas lorsque vous irez au magasin ou sur internet pour acheter votre prochaine paire.

4. Ampoules, callosités et cors (oh mon dieu !)

Personnes et encore moins les coureurs n’aiment les ampoules, les callosités et les cors aux pieds. Ces soucis de santé, sont tous causés par une pression et une friction prolongées. 

Cela peut se produire lorsque votre chaussure est trop étroite ou trop courte. Ou tout simplement lorsque le matériau de soutien à l’intérieur de votre belle paire de basket commence à se dégrader. Bien sûr, le meilleur moment pour y remédier est dès que vous pensez qu’une ampoule, un callosité ou un cor se forme. Comme en dit, mieux vaut prévenir que guérir.

Runing et chaussures

5. Vous développez une fasciite plantaire 

Sous la peau de votre pied se trouve une longue bande de tissu conjonctif qui relie votre talon à vos orteils, appelée fascia plantaire. Lorsque cette bande devient enflammée, vous pouvez développer une affection appelée fasciite plantaire.

Cette affection est caractérisée par des douleurs lancinantes au talon lorsque vous vous réveillez le matin. Pour remédier à cette douleur matinale désagréable la fasciite plantaire peut être prévenue en portant des chaussures de course avec le soutien approprié.

6. Vous ne pouvez pas enlever vos chaussures sans desserrer complètement les lacets

Les exercices peuvent augmenter le flux sanguin vers votre cœur et vos poumons. Cependant, ils diminuent également le flux sanguin vers vos mains et vos pieds, les faisant souvent gonfler. 

Si vous vous retrouvez à desserrer tous les lacets après une course. Vous aurez peut-être besoin d’une chaussure plus large (nous en parlions dans cet article). Vous devez juste faire attention en montant une largeur que votre talon repose confortablement dans votre chaussure sans glisser.

7. Vous développez une tendinite lorsque vous courez

Un tendon relie le muscle à l’os. Lorsque ce tissu conjonctif devient enflammé, vous développez une affection appelée tendinite. 

Caractérisés par la sensibilité, la douleur et l’enflure, les coureurs ont tendance à avoir une tendinite au tendon d’Achille, aux chevilles et aux pieds lorsqu’ils portent une chaussure qui permet à leur cheville de rouler vers l’intérieur à chaque pas. 

8. Vous remarquez de l’humidité après avoir porté vos chaussures

Si après avoir couru, vous remarquez de l’humidité dans la chaussure de running. Cela signifie qu’elle ne sont pas appropriées. Le problème, est souvent dû à la transpiration pendant que vous faites de l’exercice. L’amortissement des chaussettes montre que les chaussures sont trop serrées et n’offrent pas d’espace pour la ventilation. 

Cela pourrait également être un signe que vos chaussures de course sont vieilles et que de l’eau s’infiltre à travers la chaussure. Une humidité excessive peut entraîner des éruptions cutanées et des cloques.

Comment rechercher la paire de chaussure idéale ?

  1. Lorsque vous recherchez les bonnes chaussures pour courir. Essayez-en une l’après-midi, le soir ou après une séance d’entraînement. On dit que les pieds se sont complètement développés à leur taille pendant ces périodes. Essayer des chaussures avec des chaussettes de sport assure également un bon ajustement.
  2. Laissez deux centimètres et demi entre le gros orteil et le bout de la chaussure pour permettre à vos orteils de se déplacer librement à l’intérieur de la basket.
  3. La paire de chaussures que vous avez choisie pour la course à pied doit pouvoir supporter de longs kilomètres et être durable. Tenez compte de facteurs tels que la durabilité des matériaux utilisés.
  4. Une évaluation de la plate-forme de force pourrait vous aider à trouver des chaussures de course qui non seulement s’adaptent parfaitement, mais répondent également à vos besoins uniques.
  5. N’utilisez jamais une nouvelle paire de chaussures pour les courses. Les chaussures doivent déjà avoir été utilisées pendant au moins une centaine e kilomètre avant de décider de les utiliser pour une course.

En fin de compte, choisir la bonne chaussure de course, c’est un peu comme choisir un conjoint. Une fois que vous avez trouvé la bonne paire qui vous convient, il est préférable de vous y tenir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.